Test de personnalité : Quel friendzoné es-tu ?

Dans la vie, il y a des gens en couple depuis qu’ils sont nés, ceux qui collectionnent les conquêtes d’un soir, ceux qui pensent être dans un téléfilm polonais à l’eau de rose qui passe l’après-midi sur M6, ceux qui sont célibataires depuis leur naissance, et les autres, ceux qui galèrent et qui pleurent dans leur coin parce que la vie a décidé qu’ils seraient des énormes victimes, j’ai nommé les friendzonés. Ces gens pour qui, être en couple, est un véritable parcours du combattant et qui sont autant respectés que les roux sur internet (je ne suis pas raciste j’ai une amie rousse qui s’appelle Carotte, on se calme les 2006). Pour eux la vie est une énorme péripatéticienne qui n’attend qu’une chose : les voir abandonner leur âme sœur.

A Nouga’Press nous avons regardé les sondages de l’année dernière sur le thème de la Saint Valentin (Nouga’Press, le journal du retard) et Petit Bout a réalisé avec tristesse que pas mal d’entre vous aviez vécu ou vivez la friendzone, et ça c’est triste, parce qu’on doit être le lycée avec le plus de friendzonés au m².

Voici donc un petit test pour que tu saches dans quelle catégorie de friendzone tu te trouves et quelques conseils pour sortir de ce cercle vicieux. Ne me remercies pas c’est la moindre des choses.

1- La personne que tu aimes est (un seul choix possible, désolé mon chou) :

a) drôle.

b) amicale.

c) sérieuse.

d) mystérieuse (« je sui tro d4rk »).

 

2- La pire chose qu’il/elle pourrait te dire et te plonger dans un sommeil éternel :

a) « t’es comme un frère/sœur pour moi ! »

b) « tu n’es pas ma/mon meilleur(e) ami(e) pour rien ^^ »

c) « je suis enfin en couple ! »

d) « C’est quand qu’on mange ? »

 

3- Il/Elle t’appelle :

a) ma cou*lle.

b) copaing.

c) ma petite hémorroïde.

d) il/elle ne t’appelle pas.

 

4- Votre dernière conversation :

a) vous avez ri comme des phoques en lisant une fanfiction un peu nulle et avez décidé d’en écrire une.

b) vous avez parlé du temps qu’il faisait.

c) vous vous êtes taquinés et c’est parti en 3ème Guerre Mondiale.

d) vous avez débattu pour savoir si on disait pain au chocolat ou chocolatine (et on dit chocolatine.)

 

5- Tes amis :

a) Te soutiennent grâce au pouvoir de l’amitié.

b) « si c’était si facile tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir ou tous les autres ont échoué. » (Orelsan, tmtc)

c) ont parié une pizza sur le fait que tu allais y arriver.

d) ont parié une pizza sur le fait que tu allais te manger un râteau sauce chili.

 

Résultats :

 

1-a) 1pts   b) 2pts   c) 3pts   d) 4pts

2-a) 3pts   b) 2pts   c) 4pts   d) 1pts

3-a) 2pts   b) 3pts   c) 1pts   d) 4pts

4-a) 1pts   b) 4pts   c) 2pts   d) 3pts

5-a) 2pts   b) 4pts   c) 1pts   d) 3pts

 

Entre 0 et 5 (tu connais les bails, tu sais bien que ce n’est pas possible d’avoir le zéro absolu) :

Tu es dans la presque friendzone : c’est-à-dire qu’il est possible pour toi de t’en sortir facilement, mais qu’il faut un peu manœuvrer quand même. Il y a de fortes chances pour que ton âme sœur t’aime aussi en retour, et si ce n’est pas le cas cela ne serait tarder. Tu dois cependant rester sur tes gardes et ne pas t’emballer trop vite, et quand Petit Bout dit s’emballer trop vite, ça veut dire d’éviter de te déclarer trop tôt. Car crois-en l’expérience de Petit Bout qui en a vu beaucoup de jeunes friendzonés, promis à un bel avenir, tomber dans la bataille à cause de leur impatience. Donc patientes un peu, reste toi-même et laisse la magie opérer. Envoies-nous un message dès que tu as réussi, on croit en toi jeune padawan.

 

Entre 5 et 10 :

Tu es dans la friendzone basique, celle dont il est compliqué d’en sortir car plus tu crois t’en sortir, plus tu t’enfonces. Tu as des chances d’en sortir, mais ce ne sera pas sans sacrifices, tu vas devoir mettre des stratégies au point, devoir pratiquer quelques séances de stalking de base (à savoir surveiller ce qu’il/elle poste sur les réseaux, qui sont ses amis et bien évidemment, éliminer la concurrence). Donc ça va être légèrement compliqué si tu ne changes pas un peu, surtout que l’assemblage chaussettes/claquettes a beau être considéré comme tendance, je te rappelle qu’à un moment donné les baskets compensés ont été à la mode à un moment et pourtant c’était déjà moche. Alors s’il te plaît, enlève-moi ça, et si tu ne sais pas quoi mettre fais comme les autres moutons, mets des Stan Smith.

 

Entre 10 et 15 :

Tu es dans la friendzone endurcie, autant te dire que tu es très, mais alors très mal parti. Il/Elle te parle comme si tu étais son pote ou bien que tu n’étais pas attiré par le sexe opposé donc oui, c’est pas gagné gagné comme l’a si bien dit le grand philosophe Calcifer (#lechâteauambulant). Vos conversations sont aussi vides qu’une émission de Cyril Hanouna, autant dire que ça ne vole pas haut. Tu as tout de même tes chances, même si elles sont faibles, tu peux essayer, sur un malentendu ça peut passer. Tu vas quand même devoir faire preuve d’ingéniosité, d’agilité, de dextérité et de pleins d’autres mots qui se finissent en « –ité ». Courage, on te soutient, même si on ne te cache pas que ça va être compliqué, Nouga’Press te soutient grâce au pouvoir de la friendzone.

 

Entre 15 et 19 :

Tu es dans la compliquézone, appelée aussi la « je sors d’une histoire d’amour qui s’est mal finie pour moi et actuellement je pleure sous mon lit en repensant à mon âme sœur », donc il/elle n’est pas disposé à te répondre pour le moment. Alors je sais que c’est cruel, parce que toi, tu vas attendre comme une baleine parce que d’un côté tu vas avoir des amis qui vont te dire de passer à autre chose, et d’autres de rester déterminé parce que vous avez parié une pizza et qu’ils tiennent à manger gratuitement. Donc écoutes la voix de la sagesse : si tu es resté en bonne entente avec la personne, retente plus tard car il y a possibilité que tu pécho ; sinon si ton âme sœur t’évite comme la peste ou dès que tu lui parles simule une sieste, tu ferais mieux de partir toi aussi. Et ne t’en fais pas, un jour tu auras ta revanche sur ce petit salopiot et ce jour-là, ça sera lui qui pleurera dans son coin en te regrettant.

 

Entre 20 et 20 :

Tu es dans la jeteconnaispaszone, alors là c’est une catégorie à part entière, parce que cela peut vouloir dire plusieurs choses : soit tu stalkes quelqu’un que tu ne connais pas et qui ne te connais pas ce qui es légèrement flippant, soit tu n’as jamais osé parler à cette personne qui est dans ta classe depuis la primaire, ou alors cette personne te rejette à chaque fois que tu veux lui parler, ce qui n’est pas très Charlie. Deux possibilités s’offrent alors à toi : tu te bouges le popotin et tu vas lui parler, ou alors tu lui mets une patate de forain dans sa petite tête et tu lui dis que la prochaine fois qu’il/elle t’ignore tu vas le dire à la maîtresse et que ça sera bien fait pour lui. Faut te faire respecter dans la vie Bobby, et oui j’ai décidé que tous les lecteurs (qui ne sont pas nombreux) s’appelleraient Bobby à partir de maintenant.

 

Voilà mes petits friendzonés, Petit Bout espère que ce petit test vous aura fait rire, et à tous ceux qui ont parié une pizza avec un friendzoné : n’abandonnez jamais, et dites-vous que Petit Bout a attendu 2 ans avant d’avoir sa pizza, et que ça a été le plus beau jour de sa vie le soir où, une friendzonée, lui a envoyé ce simple message : « Bon bah on peut dire que je suis en couple ». Je peux vous assurez que ça a été la meilleure pizza que j’ai mangé de toute ma courte vie.

 

 

neripetitbout

Publicités

Une réflexion sur “Test de personnalité : Quel friendzoné es-tu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s