Nouveau nom pour un nouveau dispositif

«Parcoursup » est le nom de la nouvelle plate-forme récemment mise en place par le ministère de l’Education nationale et qui remplace « Admission post-bac ». Une réforme a en effet eu lieu suite aux problèmes rencontrés en 2017 puisque de nombreux bacheliers étant sur liste d’attente pendant tout l’été n‘ont pas eu d’affectation à la rentrée.

Qui dit changement de nom dit changements dans le processus. C’est ainsi que depuis le mois de novembre, les lycéens de terminale connaissent les grandes lignes de ce nouveau programme. 

téléchargement
APB devient Parcoursup

Ainsi, la majorité des universités étudieront davantage les diverses motivations des lycéens, le tirage au sort sera abandonné. Les vœux ne seront pas hiérarchisés pour les prendre tous en compte, ils seront au nombre de dix au total, un nombre inférieur à ceux sur APB, et les réponses arriveront au fur et à mesure et non plus à des dates précises.

Les filières universitaires se pencheront de plus en plus sur les dossiers des candidats afin de vérifier si leurs demandes correspondent bien aux capacités attendues. Les critères sont, bien entendu, différents selon chaque filière, c’est pourquoi il est important de choisir selon ses aptitudes. Les attendus seront précisés sur des fiches de présentation sur Parcoursup. Ce classement aura lieu, notamment pour palier les risques de dépassement du nombre de places prévues.

L’examen du profil des candidats se fera à travers la prise en compte des relevés de notes de première et de terminale et les appréciations obtenues.

Chaque vœu sera accompagné d’un court texte faisant office de lettre de motivation, appelé « projet de formation motivé ».

Lors de la phase de réception des différents résultats, les réponses aux vœux qui entreront en compte seront « oui », « en attente » ou « non » pour l’accès aux filières sélectives telles que les BTS, les DUT, les écoles ou les classes préparatoires ; quant à l’accès aux universités, les réponses possibles seront « oui », « en attente » dans le cas où le nombre de places est atteint et qu’un désistement est attendu ou « oui si » s ‘il reste des places mais que le profil du candidat ne correspond pas tout à fait aux attentes de la filière demandée.

Enfin, les candidats sans affectation se verront attribuer par une commission spéciale, une formation qui se rapprochera le plus possible des choix exprimés.

Pour les terminales, la plate-forme ouvrira le quinze janvier, la formulation des vœux aura lieu du vingt-deux janvier jusqu’au treize mars, les propositions d’admission se feront du vingt-deux mai au vingt-et-un septembre.

sources ; Le Figaro, Le monde ; image : http://www.fcpellg.fr/la-procedure-admission-post-bac-apb/

Mathilde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s