Un produit manquant dans vos supermarchés

Depuis quelques jours, de nombreux français sont inquiets. En effet, les premiers consommateurs de beurre au monde ont découvert des rayons vides de ce produit dans de nombreuses grandes surfaces. Au départ, ce manque était concentré sur la Bretagne et la Normandie mais très vite, il s’est généralisé.
Ainsi, ne soyez pas étonnés de découvrir à la place des plaquettes, une note expliquant « En raison d’une pénurie de matière première sur le beurre, nous sommes aujourd’hui dans l’incapacité de vous proposer ce produit à la vente ».

Cette privation est due à une diminution de la production de lait et de céréales survenue en 2016 à cause des mauvaises conditions climatiques. Ainsi, en France, une baisse de 3 % de la production de beurre est enregistrée, à cause d’un manque de près de 700 000 tonnes de lait selon l’Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, FranceAgriMer. Jean-Marie Le Bris, directeur des produits de grande consommation Laïta, reconnaît cette diminution dans une interview au journal économique L’Usine Nouvelle, « la production laitière est en baisse sur les douze derniers mois ».

Au même moment, la demande de beurre est de plus en plus en forte, en France mais aussi dans le monde, notamment aux Etats-Unis où sa consommation a augmenté de 8 % en un an ou encore en Chine, où environ 46 % de beurre ont été importés en six mois. Cette augmentation est survenue à la suite d’études scientifiques qui ont révélé que le beurre n’est pas mauvais pour la santé.

C’est pourquoi les prix ont eux aussi fortement augmenté à tel point qu’en avril 2016, la tonne était vendue 2500 euros, à présent, elle est vendue environ 7000 euros.
De ce fait, les produits dérivés à base de beurre, comme les viennoiseries ou autres pâtisseries, par exemple, connaissent, depuis septembre 2017, une augmentation sensible de leurs tarifs.

Ainsi, la demande de beurre augmente considérablement alors que sa production diminue ce qui provoque une pénurie, d’autant que comme certains la prévoyaient, les français en ont acheté plus que d’habitude, ce qui a accéléré la disette. Jean-Marie Le Bris reconnaît «Nous n’arrivons plus à livrer l’intégralité des commandes de nos clients».

Cependant, le ministre de l’agriculture Stéphane Travert en a rassuré plus d’un qui voyaient là le début de la fin,  « cette pénurie ne va pas durer ».

téléchargement
Une absence très remarquée

Avis aux nombreux consommateurs de beurre, les étals devraient bientôt se remplir !

 

 

 

sources : Le Point, Huffington post, France tv info ; image : Le Monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s