Le film Death Note : Pur étron ou bon film ?

Le 25 août dernier, Netflix sort une adaptation du manga Death Note, enfin, il y en a eu auparavant, mais on ne doit jamais en parler car ça porte malheur (et j’ai la flemme). Même si tu n’es pas fan de manga, tu as déjà dû entendre parler de cette œuvre car sa renommée est planétaire (voire intergalactique, qu’est-ce que tu en sais hein ?). Mais pour les trois du fond trop occupés à jouer à Pokémon Go, je vais vous faire un rapide topo de l’histoire :

death-note-anime
(source : Manga news)

Light est un lycéen banal mais très intelligent, un jour il trouve un carnet qui lui permet de tuer quiconque en écrivant son nom tant qu’il a le visage de la personne en tête. Il se fait alors approcher par un dieu de la mort dénommé Ruyk qui l’accompagne et qui regarde Light faire son petit génocide parce qu’il s’ennuie. Au début il souhaite seulement punir les criminels puis son cerveau fait des trucs bizarres et il commence à partir dans un ego-trip de vouloir créer un nouveau monde dont il sera le nouveau dieu. Bref le beau bordel. Mais ses plans seront contrecarrés par « L », un détective dont on a jamais vu le visage, et qui va essayer de l’arrêter. En gros, ce sont deux métaphores de deux visions de la justice qui se battent. Je « spoil » pas la fin chui sympa t’as vu ?

f9fc49fc92744ac8e3ede0e5ef5fc33c--top-anime-anime-manga
(Source : pinterest)

L meurt c tro domaj

giphy
(source : Giphy)

On en vient donc au film Death Note produit par Netflix. Pour être franc, le film n’a pas été très très bien accueilli (voire pas bien du tout). Car il existe une malédiction : on raconte que quiconque essaye de faire un film sur un manga se transforme automatiquement en énorme bouse. Le pire dans tout ça, c’est que c’est vrai : les exemples les plus connus sont Dragon Ball évolution ou Avatar le dernier maître de l’air. Et c’est nul, mais vraiment nul.

De plus, les trailers n’étaient pas du tout engageants et il y avait comme un relent de vomis qui nous venait en bouche quand on les regardait.

Puis il y a eu une indignation parce que l’acteur qui joue L est noir alors que dans le manga le personnage est blanc comme neige. Ce genre de situation est déjà arrivé quand les fans se sont plaints pour le film « Ghost in the shell » parce que l’actrice était blanche et pas asiatique. Mais bon, certaines personnes sont stupides au point de se plaindre pour des détails insignifiants comme une couleur de peau ou une taille de poitrine (oui oui, les gens se sont indignés parce que dans le prochain film « Lara Croft », l’actrice a des seins trop petits, voilà voilà) alors on les laisse baigner dans leur stupidité et on continue

6 death note

5 death note
Regardez moi ces génies, l’humanité à du soucis à se faire. (source : twitter)
death-note-whitewash-netflix
Ça tente de faire de l’humour mais la seule chose qui est drôle, c’est votre pathétique tentative de critiquer ce film sans vous copier entre vous

Avec tous ces problèmes, on savait déjà que le film serait montré du doigt comme une énième adaptation ratée d’un manga. Et devinez quoi ? Bah c’est ce qui s’est passé. Car la vraie et seule erreur de Adam Wingard (le réalisateur), c’est de « s’être servi d’une œuvre culte et adulée à l’extrême » (avoir-alire.com) pour faire un film qui ne copierait le manga original. Les fans sont trop concentrés sur leur passion extrême pour l’œuvre, qu’ils en oublient qu’un film qui reprendrait à l’exactitude le manga, serait sans saveur et vous auriez une impression de déjà vu durant deux heures.

a voir a lire death note

1 death note
(source : Allo Ciné)
2 death note
(source : SensCritique)
3 death note
(source : Avoir Alire)

C’est alors que tu t’impatientes : « Bon, c’est long là, c’est quand que tu craches sur le film avec autant de finesse qu’un coup de Rangers dans les dents ? »

Et c’est alors que je te réponds que né-ni mon cher ! Tu oublies que je suis un inestimable enc*lé et que j’aime nager dans le sens contraire du courant (pas comme toi espèce de poisson mort). Je serai tel Anubis devant un cœur pesant le même poids que la plume, je laisserai parler les deux camps et je laisserai mon avis sur le film car je fais ce que je veux 🙂

Pour commencer, on va aborder les cotés négatifs, ça va aller vite (non) :

Premièrement, le film ne respecte pas le manga. Mais quand je dis « ne respecte pas », c’est que les mecs se sont torchés avec le manga et se sont dits que c’était mieux comme ça.

Je m’explique : déjà, ça se passe aux États-Unis et pas au Japon, à la limite ça peut passer, ils avaient peut-être pas les moyens alors on les excuse. Le problème c’est que c’est très « américanisé », on dirait un film américain ultra-cliché pour ado avec le garçon moche qui veut gagner le cœur de la demoiselle capitaine des pom-pom girls et ultra-populaire, et à la fin il arrive a forniquer même s’ il est moche (ça veut dire que y a de l’espoir pour toi aussi, petit pré-pubère en chaleur)

Attendez… c’est exactement ce qui s’y passe, ah bah d’accord.

Ensuite, l’histoire diffère beaucoup du manga et il y a beaucoup de personnages qui n’apparaissent pas.

Ensuite, les caractères des personnages sont très différents : Light, personnage principal est sensé être beau, charismatique, intelligent, ultra-populaire avec les filles et a une situation familiale stable bref un être parfait à l’image du dieu qu’il souhaite devenir. Et dans le film, on nous présente un mec random sans ami qui se fait victimiser, avec des cheveux décolorés, un sweat taché tel un clodo et interprété par un acteur qui a autant de charisme qu’une chaussette. Donc dès le début on sent qu’il y a une co*ille dans le pâté.

Ah, et on oublie pas de rajouter un drame familial à Light pour justifier ses actes cruels et le rendre plus gentil a.k.a « ma môman est morte et le juge a pas condamné le meurtrier bouhouhou ce monde est trop méchant avec moi sniff »

Sauf que non, Light est un connard et restera un connard.

nat-wolff-light-yagami-death-note
« Le jeu des 783287328970 différences » (source : Elite Daily)

Et ça ne s’arrange pas avec Ryuk et Misa : entre l’un qui n’est que spectateur omniscient des actes de Light et l’autre qui est totalement soumise au protagoniste, on a désormais deux personnages qui poussent Light à tuer, parfois même contre son gré.

Pour finir il nous reste le gros morceau : L

S8AUc4s.jpg
« OH NON SA COULEUR DE PEAU EST DIFFÉRENTE C’EST UNE TRAGÉDIE AAAAAAH »

Comme dit précédemment, non, le fait que L soit noir dans le film ne change absolument rien arrêtez de faire vos fanboys chialeuses deux minutes dans votre existence s’il vous plaît. Le vrai souci, c’est que le personnage est totalement immature, on a vraiment l’impression de voir un enfant coincé dans un corps d’adulte qui fait des cacas nerveux et qui s’énerve pour un rien, c’est censé être le plus grand détective du monde je le rappelle. Alors que dans le manga, son attitude un peu enfantine apportait un peu d’humour (pour le peu d’humour qu’il y a dans l’œuvre) mais il restait néanmoins quelqu’un de très sérieux et le débat des deux idéaux sur la justice était bien amenés. Sauf que là, on a juste l’impression d’avoir deux enfants qui se disputent et qui font des caprices, très matures les gars woaw ! Ensuite, le fait qu’on voit le visage de L dès le début enlève un peu l’identité mystique du personnage : trouver qui a été L était une sorte de fil conducteur pendant un certains moment dans le manga (encore aujourd’hui on ne connaît pas son nom et prénom). Ici il se montre à visage à demi-masqué en public sans souci et fini même par révéler son visage à Light sans aucune pudeur.

Je pense avoir vidé le sac à caca sur les points négatifs. Vous n’avez rien remarqué ? Tous les arguments portent sur le fait que le film ne ressemble pas au manga. Ce sont des arguments légitimes certes, mais des arguments de personnes adulant trop le manga pour apprécier le film dans son intégralité. Pour juger ce film correctement, il faut supposer ne pas voir ce film l’influence de l’œuvre originale autour. En conclusion, les seules critiques qu’ont peut faire sur le film sont : le film est rempli de clichés du style « film pour ados », et on en a déjà eu assez entre ’90-2000 merci mais non merci. On sent également la grosse touche américaine omniprésente, ce qui nous empêche de nous identifier clairement au personnage nous les non-Américains (car oui les enfants, il y a deux types de personnes dans ce monde : ceux qui sont Américains et ceux qui ne le sont pas, c’est dur je sais).

Bien, maintenant qu’on a fini avec les points négatifs, passons aux points positifs :

Le film est très beau visuellement, mais vraiment : les plans sont bien gérés et les effets spéciaux sont bien construits (Ryuk, les scènes un peu gore avec le sang qui gicle, la scène, le parc d’attractions… ). Mais ce qui m’a marqué le plus c’est la lumière, je me souviens d’une belle scène de nuit dans les rues avec pour seuls éclairages les néons, c’était très beau à voir.

maxresdefault.jpg
« They see me rooling, they hating ~ »

Évidemment, si on regarde de près l’histoire sans le manga, ça reste plutôt pas mal (même si le drama familial de Light qui justifie ses crimes me reste en travers de la gorge mais ce n’est que mon avis). Les dialogues sont assez profonds et le message assez fort.

Pour conclure, selon mon avis ce film est bien, pas excellentissime à cause des raisons énumérées précédemment, mais bien. Malheureusement, tout le monde pense que c’est une bouse et lui crache dessus à longueur de temps. Je met donc à ce film la note de 13/20 avec un petit doigt dans le c*l en supplément pour les fanboys, c’est toujours un plaisir de faire affaire avec vous les gars.

Sur ce, je dis au revoir à notre moyenne de 10 lecteurs quotidiens

Au revoir les zamis :3 !

Votre humble serviteur, Hito.

Publicités

2 réflexions sur “Le film Death Note : Pur étron ou bon film ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s