Le McKamey Manor

Idée de sortie récréative spéciale Halloween :

Le McKamey Manor

Vous pensez avoir tout vu et que plus rien ne peut vous surprendre? Vous en avez marre de vous endormir devant des pseudo films d’horreur et vous rêvez de retrouver les bonnes vielles sensations et sueurs froides d’antan? Vous cherchez une nouvelle garderie pour votre petite sœur qui fourre ponctuellement et discrètement ses crottes de nez dans vos chocolatines? Le McKamey Manor pourrait vous intéresser !

 

En effet, en 16 ans d’existence personne n’a jamais réussi à faire le tour complet de cette attraction, accessible seulement aux personnes de plus de 21 ans. Pourtant, aucun abandon n’est accepté sauf en cas de «début de folie, de blessure sérieuse ou d’évanouissement» précise la décharge à signer au tout début de l’aventure. A partir du moment où vous entrez donc dans la propriété, vous pouvez hurler, pleurer, supplier, le tout en appelant votre mère à la rescousse sans qu’il n’y ait aucun retour en arrière possible étant donné que la décharge donne le droit aux responsables de l’association de faire ce qu’ils veulent de vous. Votre destin est joyeusement scellé pour les quatre à huit heures environ de tortures à venir !

Nous pouvons voir McKamey en bleu et une partie de son équipe faite partiellement d’anciens « invités », à présent bénévoles pour faire tourner cette attraction de l’horreur

Si l’idée vous paraît sympathique, que vous n’êtes ni enceinte, handicapé, épileptique et sans problèmes cardiaques il vous suffira d’envoyer votre participation sur leur page facebook, en justifiant pourquoi c’est vous qui devriez être choisi parmi les participants potentiels d’une liste d’attente de plus de 20 000 personnes (27 000 selon The Guardian), en expliquant bien votre foi passionnée pour le masochisme horrifique et gore (ou votre sadisme perfectionniste si on reste sur l’idée de chercher une nouvelle maison à votre sœurette adorée). Si vous avez la chance d’être pris, (je vous propose déjà de vous mettre à la recherche d’un stock de couches imperméables en acier) vous vous envolerez donc pour San Diego, en Californie. On vous donnera l’adresse d’un lieu précis dans la forêt, on vous kidnappera en vous mettant un sac sur la tête et vous serez emmené au manoir, dont l’adresse reste secrète. Ce qui s’ensuivra d’un long et perturbant périple où vous serez possiblement : couvert de sang, enfermé dans un cercueil, dans un frigo ou dans des cages habitées par des serpents ou des araignées, giflé, obligé de ramper, de manger des bêtes ou toute autres choses visqueuses et gluantes, plongé dans une cuvette de toilettes sale, bâillonné, bousculé, harcelé, humilié… Assez coquet avouerai-je mais comme le précise notre charmant Russ McKamey, « C’est à considérer comme une performance théâtrale en direct. Ce n’est pas réel. »

Parmi ces accro’ à l’adrénaline qui ont voulu tenter le coup sans succès, on retrouve même un ancien marin, réputé pour sa capacité d’endurance et son goût pour l’aventure et le risque qui raconte, toujours en état de choc après son évacuation pour raisons médicales : « Ça n’a fait qu’empirer. Quand vous savez ce qui va arriver, c’est encore pire… Je sais que j’ai donné mon accord pour participer à ça… Mais je ne le recommanderais à personne… J’ai cru que j’allais mourir…Je ne serai plus jamais le même. ». Ainsi qu’une autre participante qui commente son expérience avec du recul et la décrit en disant : « Vous voulez être la première personne à y arriver. Dans votre tête c’est de la torture, mais c’est un spectacle».

Russ McKamey et sa compagne Carol Shultz ont dépensé plus de 500 000$ pour faire de leur manoir une expérience effroyablement réaliste, et demandent en contrepartie une participation financière reversée en sacs de nourriture pour chiens reversée à son tour à l’association Grayhound (Si si, je vous assure !). Russ déclare même qu’il « considère les gens qui prennent part à la visite comme des amis, déclare t-il…Parce que je prends le temps de passer du temps avec eux avant qu’ils ne commencent l’expérience. Tout est très interactif. L’expérience, et les défis, sont là pour prouver ce que vous pouvez, et ce que vous ne pouvez pas faire. ».

D’ailleurs, si vous espériez que les photos et vidéos en tout genre des expériences des visiteurs passés publiées sur leur site (Heureusement disponibles sur www.mckameymanor.com, mais que je vais éviter partager ici pour ne pas violer les âmes de nos lecteurs les plus sensibles) pourraient vous préparer à l’affronter à votre tour, je suis heureuse de briser votre insouciance en précisant que l’attraction change constamment, à chaque fois c’est une expérience et un scénario différent. Russ admet qu’avant chaque séance une recherche intensive à propos du client est faite avec son équipe de bénévoles, par exemple : s’il apprend que le prochain participant est claustrophobe il va faire en sorte qu’il ne puisse plus bouger. Il cherche à ce que la personne vive « son film d’horreur personnel » adapté en fonction de son caractère, de son passé et de ses peurs les plus profondes. C’est pourquoi l’attraction n’est ouverte qu’à deux personnes à la fois, deux fois par semaine.

On pourrait se demander pourquoi cette attraction suscite autant d’intérêt et considérer les 27 000 personnes sur la liste d’attente de cet enfer personnel comme de vrais fous, non ? Or, on pourrait aussi l’interpréter comme un challenge personnel au même titre que sauter en parachute ou escalader l’Everest, mais en plus extrême. Une chose est donc sûre, personne ne peut rester indifférent face au McKamey Manor.

Alors, qui est partant ?

-Madadne

Sources : www.mckameymanor.com ; The Guardian

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s