à la Une

Enquête participative

Bien le bonjour Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui Nouga’Press vous propose un débat interactif en l’honneur de notre prochain numéro spécial (attention :spoil:) sur les médias !

Le but ? Amener le plus de personnes possible, grâce aux réseaux sociaux, à débattre sur le sujet que voici :

« Que pensez-vous des changements de mentalités entre les jeunes actuels (générations Y et Z, nés à partir des années 90) et les générations précédentes? »

  C’est un thème voulu très vaste, pour avoir le plus large panel de réponses possible. N’hésitez pas à argumenter en citant des exemples, personnels ou autres, tirés de votre expérience (ou non).

Continuer à lire … « Enquête participative »

Publicités

« La casa de papel : une série espagnole qui obtient à ce jour 97 % d’avis positifs du côté des spectateurs. »

Si vous ne savez pas encore sur quelle nouveauté vous voulez jeter votre dévolu, La casa de papel est LA série en vogue.

À son arrivée sur la plateforme, elle était inaperçue car beaucoup de séries sont sorties au même moment, ce qui fait que celle-ci est passée derrière le rideau de la scène. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’on n’ait pas remarqué au départ une nouveauté répondant au doux nom de La casa de papel.

La p’tite bande annonce c’est ici qu’il faut cliquer !

La casa de papel met en scène le périlleux casse de la Maison royale de la Monnaie d’Espagne par une bande de braqueurs. Plus de 2,4 milliards d’euros sont en jeu. Aux commandes, un truand surdoué surnommé « Le professeur », qui gère la mission à distance.

kkkk

Source : Freakin’ Awesome Network

 

À son service, huit malfaiteurs lourdement armés, tous recherchés par les plus grandes instances – et qui n’ont, en fin de compte, plus rien à perdre.

 

jiojij

Source : Atenna 3

 

Sous leur joug, 67 otages condamnés à être coopératifs pour garder la vie sauve. Jusqu’ici, rien qu’on n’ait pas déjà vu mille et une fois au cinéma. Mais, très rapidement, le scénario s’étoffe, les manœuvres se complexifient et les protagonistes gagnent en épaisseur, s’émancipant vite des stéréotypes qu’on leur a hâtivement attribués.

Vous connaissez tous le film « Trois mètres au-dessus du ciel » ? Oui ? Et bien le producteur de ce film est Álex Pina, qui croyez le ou non, est celui qui a créé cette série. Il a d’ailleurs brillamment exploité ces treize épisodes de la saison, tous consacrés, presque en temps réel, à ce hold-up surréaliste. Seuls quelques flash-back détendent ponctuellement l’atmosphère et permettent de marquer une pause dans ce flot d’actions quasi ininterrompu.

Alors ? Êtes-vous prêt à vous aventurer dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne ?

Moi oui.

 

La reine des pâtes.

Test de personnalité : Quel friendzoné es-tu ?

Dans la vie, il y a des gens en couple depuis qu’ils sont nés, ceux qui collectionnent les conquêtes d’un soir, ceux qui pensent être dans un téléfilm polonais à l’eau de rose qui passe l’après-midi sur M6, ceux qui sont célibataires depuis leur naissance, et les autres, ceux qui galèrent et qui pleurent dans leur coin parce que la vie a décidé qu’ils seraient des énormes victimes, j’ai nommé les friendzonés. Ces gens pour qui, être en couple, est un véritable parcours du combattant et qui sont autant respectés que les roux sur internet (je ne suis pas raciste j’ai une amie rousse qui s’appelle Carotte, on se calme les 2006). Pour eux la vie est une énorme péripatéticienne qui n’attend qu’une chose : les voir abandonner leur âme sœur.

A Nouga’Press nous avons regardé les sondages de l’année dernière sur le thème de la Saint Valentin (Nouga’Press, le journal du retard) et Petit Bout a réalisé avec tristesse que pas mal d’entre vous aviez vécu ou vivez la friendzone, et ça c’est triste, parce qu’on doit être le lycée avec le plus de friendzonés au m².

Voici donc un petit test pour que tu saches dans quelle catégorie de friendzone tu te trouves et quelques conseils pour sortir de ce cercle vicieux. Ne me remercies pas c’est la moindre des choses.

 

1- La personne que tu aimes est (un seul choix possible, désolé mon chou) :

a) drôle.

b) amicale.

c) sérieuse.

d) mystérieuse (« je sui tro d4rk »).

 

2- La pire chose qu’il/elle pourrait te dire et te plonger dans un sommeil éternel :

a) « t’es comme un frère/sœur pour moi ! »

b) « tu n’es pas ma/mon meilleur(e) ami(e) pour rien ^^ »

c) « je suis enfin en couple ! »

d) « C’est quand qu’on mange ? »

 

3- Il/Elle t’appelle :

a) ma cou*lle.

b) copaing.

c) ma petite hémorroïde.

d) il/elle ne t’appelle pas.

 

4- Votre dernière conversation :

a) vous avez ri comme des phoques en lisant une fanfiction un peu nulle et avez décidé d’en écrire une.

b) vous avez parlé du temps qu’il faisait.

c) vous vous êtes taquinés et c’est parti en 3ème Guerre Mondiale.

d) vous avez débattu pour savoir si on disait pain au chocolat ou chocolatine (et on dit chocolatine.)

 

5- Tes amis :

a) Te soutiennent grâce au pouvoir de l’amitié.

b) « si c’était si facile tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir ou tous les autres ont échoué. » (Orelsan, tmtc)

c) ont parié une pizza sur le fait que tu allais y arriver.

d) ont parié une pizza sur le fait que tu allais te manger un râteau sauce chili.

 

Résultats :

Continuer à lire … « Test de personnalité : Quel friendzoné es-tu ? »

Le club Théâtre avec Anthony Carter

Le théâtre à lieu deux mercredis par mois de 13h à 15h au foyer avec Anthony Carter, c’est GRATUIT et très amusant.

Étant membre du club théâtre j’ai pu poser quelques questions à Anthony:

1) A quel âge as-tu voulu être comédien ?

Depuis mes 8 ans.

2) Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le théâtre ?

Changer de vie à chaque interprétation.

3) Y a-t-il un rituel au théâtre ?

Oui on ne doit pas dire « corde » sur la scène ou le plateau et dire « merde » avant de jouer.

4) Pourquoi aller au théâtre?

C’est un défouloir à émotions c’est-à dire extérioriser nos émotions sans jugement, ni contrainte. Cela nous permet également de mieux appréhender des situations de la vie.

On s’amuse et rit beaucoup et on aborde tous les sujets.

Marielle Coste.

« Sois toi même, toujours ! »

Edmond est un jeune transgenre américain. Âgé de seulement 10 ans, le jeune homme se bat contre la discrimination envers les homosexuels aux États-Unis. Pour cela il a participé à la gay pride (ou LGBT pride) de New-York en 2015 où il s’est fait remarquer. Cette marche de fierté a été créée en 1970 pour permettre aux homosexuels, bisexuels et aux transgenres de s’exprimer et d’affirmer leur identité. Le jeune Edmond a eu l’occasion d’y faire un discours. Sa maman est heureusement là pour l’aider et le soutenir depuis que son enfant a 2 ans ; c’est pour cela, qu’avec l’aide de celle-ci le jeune drag kid, a décidé de créer un club pour les jeunes homosexuels et transgenres, pour que tous ceux qui se sentent exclus ou jugés puissent rencontrer d’autres jeunes qui vivent la même chose qu’eux et avec qui ils puissent en parler. De plus le club serait vraiment accessible qu’aux jeunes ayant moins de 20 ans. Il fait passer aujourd’hui un message d’espoir pour la population LGBT.

Edmond

Donc à tous ceux qui perdent confiance en eux et qui se sentent différents. Sachez que peu importe l’avis des autres, vous êtes les seuls à pouvoir savoir quoi faire de vous.

En plus de ça, nous sommes à la fois tous pareils et tous différents, c’est ça qui fait notre force. Et comme l’a si bien dit le jeune Edmond : « Sois toi même, toujours ! ».

 

Une petite fouine.

« On ne naît pas femme on le devient. »

Chers lycéens, mardi soir dernier, une sortie théâtre ; qui soit dit en passant était au prix très abordable de 5,50 €. Elle s’est déroulée au théâtre Olympe de Gouges. Cette pièce intitulée « C’est un peu compliqué d’être à l’origine du monde» est interprétée par deux comédiennes ; Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères . Une interprétation très originale, qui met en scène deux femmes enceintes, et toutes les joies qui les accompagnent, comme le gynéco, le psy, la diététicienne et la bonne copine toujours là pour donner son grain de sel. Dans cette pièce très La femmehumoristique les deux jeunes femmes illustrent toutes les craintes, les bonheurs et les contraintes de la maternité. Mais les deux comédiennes arrivent à faire rire le public de tous les clichés de la femme durant la maternité. En plus de partager un moment drôle, les deux mamans ont eu l’amabilité de partager leur placenta et leur lait mammaire… Quoi de plus appétissant ? Cette pièce ne fait pas qu’évoquer les conséquences de la maternité, elle montre aussi la place de la femme dans la société, notamment grâce à la prise de parole de Simone De Beauvoir et d’ Elisabeth Badinter. Donc derrière environ deux heures de divertissement, se cachent en réalité deux heures de réflexion sur la femme et ses devoirs.

 

Une petite fouine.

Nouveau nom pour un nouveau dispositif

«Parcoursup » est le nom de la nouvelle plate-forme récemment mise en place par le ministère de l’Education nationale et qui remplace « Admission post-bac ». Une réforme a en effet eu lieu suite aux problèmes rencontrés en 2017 puisque de nombreux bacheliers étant sur liste d’attente pendant tout l’été n‘ont pas eu d’affectation à la rentrée.

Qui dit changement de nom dit changements dans le processus. C’est ainsi que depuis le mois de novembre, les lycéens de terminale connaissent les grandes lignes de ce nouveau programme. 

téléchargement
APB devient Parcoursup

Ainsi, la majorité des universités étudieront davantage les diverses motivations des lycéens, le tirage au sort sera abandonné. Les vœux ne seront pas hiérarchisés pour les prendre tous en compte, ils seront au nombre de dix au total, un nombre inférieur à ceux sur APB, et les réponses arriveront au fur et à mesure et non plus à des dates précises.

Les filières universitaires se pencheront de plus en plus sur les dossiers des candidats afin de vérifier si leurs demandes correspondent bien aux capacités attendues. Les critères sont, bien entendu, différents selon chaque filière, c’est pourquoi il est important de choisir selon ses aptitudes. Les attendus seront précisés sur des fiches de présentation sur Parcoursup. Ce classement aura lieu, notamment pour palier les risques de dépassement du nombre de places prévues.

L’examen du profil des candidats se fera à travers la prise en compte des relevés de notes de première et de terminale et les appréciations obtenues.

Chaque vœu sera accompagné d’un court texte faisant office de lettre de motivation, appelé « projet de formation motivé ».

Lors de la phase de réception des différents résultats, les réponses aux vœux qui entreront en compte seront « oui », « en attente » ou « non » pour l’accès aux filières sélectives telles que les BTS, les DUT, les écoles ou les classes préparatoires ; quant à l’accès aux universités, les réponses possibles seront « oui », « en attente » dans le cas où le nombre de places est atteint et qu’un désistement est attendu ou « oui si » s ‘il reste des places mais que le profil du candidat ne correspond pas tout à fait aux attentes de la filière demandée.

Enfin, les candidats sans affectation se verront attribuer par une commission spéciale, une formation qui se rapprochera le plus possible des choix exprimés.

Pour les terminales, la plate-forme ouvrira le quinze janvier, la formulation des vœux aura lieu du vingt-deux janvier jusqu’au treize mars, les propositions d’admission se feront du vingt-deux mai au vingt-et-un septembre.

sources ; Le Figaro, Le monde ; image : http://www.fcpellg.fr/la-procedure-admission-post-bac-apb/

Mathilde